Au cœur des Combrailles, l’eau fait partie du patrimoine. Que ce soit pour la pêche, les loisirs, le thermalisme ou l’énergie, l’eau à toujours eu une importance dans la vie économique et touristique des Combrailles. Ici, étangs, lacs et rivières dessinent un paysage sauvage que l’Homme a su apprivoiser pour vivre en parfaite harmonie avec la nature.

 

Le paradis des amoureux de la pêche

L'Etang des Planches à Sainte-ChristineDe Chancelade à l’Étang des Planches, le territoire offre une richesse de points d’eaux où la vie piscicole est abondante. Truites, carpes, brochets… les amoureux de la pêche seront comblés au cœur des Combrailles.
La Sioule et ses affluents sont aussi des lieux remarquables pour la pratique de la pêche et notamment la pêche à la mouche. Au sud du territoire, l’étang de Tyx offre aussi un point de pêche remarquable.

 

Châteauneuf-les-Bains, Station Thermale des Combrailles

Source Laplace à Châteauneuf-les-BainsÀ Châteauneuf-les-Bains, l’eau a des vertus curatives. Les 22 sources qui jaillissent sur la commune sont utilisées pour soigner des rhumatismes depuis la fin du 19ème siècle. À Châteauneuf-les-Bains, des cures thermales sont proposées dans un centre entièrement équipé et situé au cœur de l’arboretum classé, en bord de Sioule.

 

Le viaduc des Fades, géant des Combrailles

Le Viaduc des FadesAu début du 20ème siècle, le Viaduc des Fades et sa ligne ferroviaire sont construits afin de désenclaver les Combrailles et de développer l’industrie locale. Ce colosse d’acier et de pierres enjambe la Sioule qui court au fond de la profonde vallée des Fades. À sa construction, le viaduc des Fades était une véritable prouesse technique avec ses 133 mètres de hauteur et ses 470 mètres de longueur. Aujourd’hui encore, ses piles qui culminent à plus de 92 mètres au-dessus de la Sioule, restent les plus hautes piles de pont en maçonnerie traditionnelle jamais construites.

 

L’eau, architecte naturel du paysage des Combrailles

La Sioule qui coule sur les contreforts des Combrailles a dessiné le paysage à la guise de ses méandres. Le plus impressionnant reste le méandre de Queuille, frontière naturelle entre les communes de Queuille et de Saint-Gervais-d’Auvergne. Moins connues mais tout aussi impressionnantes, les cascades du Gour Saillant et des 3 Cuves sont des trésors cachés au bord de l’eau. Des randonnées pédestres permettent de découvrir ces havres de paix, véritables joyaux de la nature.