Desaix, des bords de Sioule aux bords du Nil

Général de l’Armée Napoléonienne, Charles-Louis-Antoine Desaix est né en 1768 sur la commune d’Ayat-sur-Sioule et s’est illustré lors des Guerres Révolutionnaires conduites par Napoléon. Ce grand Général a participé aux campagnes d’Égypte et d’Italie. Le Sultan Juste, comme il était surnommé, fut tué lors de la bataille de Marengo en 1800.
Aujourd’hui, le Comité Desaix lui rend hommage chaque année avec une Grande Fête qui met à l’honneur l’époque Révolutionnaire. Cette Fête de Pays rassemble de nombreux habitants et touristes autour de cette figure emblématique des Combrailles. Le Manoir de Veygoux, à Charbonnières-les-Varennes, abrite un scénomusée consacré aux aventures du Général pendant la Révolution.

 

Les Combrailles, Terres de Résistance

Après avoir vu naître le Général Desaix, résistant à l’Ancien Régime, Ayat-sur-Sioule a été le berceau du premier maquis des Combrailles en 1942. Le Canton de Saint-Gervais était au cœur d’un réseau de résistance fort au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Entre opérations de sabotage et réceptions de parachutages, les maquisards de la Zone 13 ont œuvré à repousser l’ennemi Allemand.
Le Musée de la Résistance à Saint-Gervais-d’Auvergne retrace cette partie de l’histoire de notre territoire. À Saint-Julien-la-Geneste, les ruines du maquis Nestor Perret sont le témoignage de cette histoire proche.